Patrimoine Thorenc station église
Nature,  Village

Patrimoine

Crédit Photo Birgitte Fryland (Association « Les amis de Thorenc ») Merci !
Les vaches race Aubrac dans les préalpes d'azur
Les vaches race Aubrac dans les Préalpes d’azur

Thorenc est un petit village situé dans les Alpes-Maritimes en France, son patrimoine est matériel et immatériel, il est aussi dans la mémoire des anciens, la faune, la flore comme les vestiges, les monuments de pierre, de bois … La flore de cette région est très diversifiée et présente une grande variété d’espèces.
Dans les forêts de Thorenc, vous pourrez trouver des conifères tels que des épicéas, des sapins et des pins, ainsi que des feuillus tels que des hêtres, des chênes et des bouleaux. La région est également connue pour ses prairies alpines, qui abritent des espèces telles que des gentianes, des narcisses, des asters et des jonquilles.
En été, les collines autour de Thorenc se parent de couleurs vives grâce aux fleurs sauvages telles que les coquelicots, les marguerites, les lavandes, les thym et les romarins. La lavande, en particulier, est une plante emblématique de la région de Provence, où elle est souvent cultivée pour produire de l’huile essentielle. Il est à souligner pour les amateurs d’histoire que les plantes à TAN, utilisées à Grasse pour tanner le cuir provenaient de ces hauteurs (1250m) et à l’époque elles étaient gratuites.
Il est important de noter que la flore de la région de Thorenc est protégée, et il est donc important de respecter l’environnement naturel lors de vos promenades et randonnées dans la région.

La faune

Thorenc offre un environnement naturel unique qui abrite une variété d’animaux sauvages.
Les forêts autour de Thorenc abritent de nombreux animaux tels que des cerfs, des sangliers, des renards, des blaireaux, des martres et des fouines. Les montagnes environnantes sont également un habitat pour des espèces telles que des chamois, des bouquetins et des marmottes.
Dans les rivières et les lacs de la région, vous pourrez trouver des truites et des écrevisses, tandis que les airs sont remplis de rapaces tels que des aigles, des faucons et des vautours.

Il est important de noter que la faune de la région est protégée, et il est donc important de respecter l’environnement naturel lors de vos promenades et randonnées dans la région. Il est également recommandé de suivre les règles locales concernant l’observation des animaux sauvages afin de minimiser les perturbations et de préserver leur habitat naturel.

Les Tourelles Thorenc Station
Résidence Les Tourelles au cœur du village depuis 1904, logis des abbesses dans les années 60.

L’église paroissiale Sainte Marie

L’église paroissiale Sainte Marie est située dans le village de Thorenc, dans les Alpes-Maritimes en France. Cette église de style néo-gothique a été construite à la fin du XIXème siècle, entre 1879 et 1881, pour remplacer l’ancienne église Sainte-Marie qui avait été détruite par un incendie en 1874.
L’église paroissiale Sainte-Marie est construite en pierre locale et en briques, et sa façade principale est ornée de deux tours jumelles. Elle est surmontée d’une flèche centrale en ardoise qui s’élève à une hauteur de plus de 30 mètres.
L’intérieur de l’église est également de style néo-gothique, avec de hautes voûtes en ogives, des colonnes et des arcades en pierre, et des vitraux colorés. Les vitraux, réalisés par le maître verrier parisien Gustave-Pierre Dagrant, représentent des scènes de la vie de la Vierge Marie.
L’église paroissiale Sainte-Marie de Thorenc est un lieu de culte important pour la communauté locale et attire également les visiteurs pour sa beauté architecturale et artistique. Elle est ouverte au public pour les visites et les cérémonies religieuses régulières.

Le Castellaras de Thorenc.

Une balade au Castellaras de Thorenc ?

Le Castellaras de Thorenc est un site archéologique situé dans la région de Thorenc, dans les Alpes-Maritimes, en France. Ce site est situé sur une crête rocheuse surplombant la vallée de la Siagne, à une altitude d’environ 1300 mètres.
Le Castellaras de Thorenc était un oppidum, c’est-à-dire une ville fortifiée de l’âge du fer, qui a été occupée pendant plusieurs siècles avant notre ère. Les archéologues ont découvert des traces de constructions datant de la période du IVe siècle av. J.-C., ainsi que des vestiges de murs, de tours et de fossés défensifs qui ont été ajoutés au cours des siècles suivants.
Le Castellaras de Thorenc était probablement un important centre commercial et culturel dans la région, reliant les populations locales avec les échanges commerciaux de la Méditerranée. Des monnaies grecques et romaines ont été découvertes sur le site, ainsi que des céramiques et des objets en métal.
Aujourd’hui, le Castellaras de Thorenc est un site archéologique populaire pour les visiteurs intéressés par l’histoire et la culture de la région. Les vestiges de la ville fortifiée offrent un aperçu fascinant de la vie quotidienne dans cette région pendant l’âge du fer, ainsi que des techniques de construction et de défense utilisées à l’époque.

Vache Salers dans les Alpes-maritimes

La chapelle Notre-Dame de Castellaras

La chapelle Notre-Dame de Castellaras : cette chapelle, également connue sous le nom de chapelle Saint-Michel, est construite sur une colline surplombant le village de Thorenc.
La chapelle Notre-Dame de Castellaras date du XVIème siècle, et elle a été construite en pierre de taille locale. Elle a subi plusieurs rénovations et restaurations au fil des ans, notamment au XIXème siècle.
L’intérieur de la chapelle est de style baroque, avec des décorations élaborées en stuc et des fresques représentant des scènes religieuses. Le retable principal de la chapelle, qui date du XVIIIème siècle, est orné d’une statue de la Vierge à l’Enfant.
La chapelle Notre-Dame de Castellaras est un lieu de culte important pour la communauté locale, et elle est également un site touristique populaire pour sa beauté architecturale et son emplacement panoramique offrant une vue imprenable sur les montagnes environnantes. Elle est ouverte au public pour les visites et les cérémonies religieuses.

La noblesse de terroir à Thorenc de Grasse

La noblesse des environs avait sa résidence à Grasse, la « capitale au petit pied » réunissait la nombreuse et brillante société. La noblesse que Mgr de Prunières réunissait dans ses salons ? D’Isnard, Seigneur de deux frères ; D’Isnard Seigneur de Mons ; Noble Lyle, seigneur de Taulane, de Garron, co-seigneur du Bourget et Séranon ; de Beaumont ; Lombard , seigneur de Cuébris, Gourdon et Courmes. Messire de Fanton, seigneur d’Andon et de Thorenc ; de Tardivy de Thorenc conseillé du Roy en la sénéchaussée ; de Martigny, conseiller du Roy et son procureur en la sénéchaussée; Théas de Gars ; Théas de Caille ; Théas d’Esclans ; Théas de Selles ; de Villeneuve la Begude, co-seigneur de Séranon ; noble spitalier de Seillans ; de Robert D’escragnole ; Simousse de Russan, co-seigneur de Thorenc ; Durand de Sartoux ; Le Général Luce compte de Gaspari, Belval, Lanari, Istria ; de Carpilhet ; Funel du Villars ; Roubaud d’Antelmy ; de Floris, Lieutenant particulier criminel et premier conseiller de la sénéchaussée ; de Villeneuve, seigneur de Ramatuelle et d’Esclapon ; Clapiers, marquis de Vauvenargues, seigneur de Cabris (Beau frère de Mirabeau) ; Chasteuil du Puget, seigneur de Châteauneuf-lez-Opio ; noble de Lombard seigneur d’Amirat et de Thorenc ; de Drée ; Maximin de Bompar, chef d’escadre des vaisseaux du Roy ; son frère, l’abbé Louis de Bompar ; noble de Geoffroy, seigneur du Rouret ; de Villeneuve, marquis de Barrême, seigneur de St Cézaire (Saint Césarie) ; son frère, seigneur de la Malle ; noble de Pontevès de Bargème ; de Calvy Saint André, baron du vignolé ; de Bain, co-seigneur de Seranon ; de Lisle, seigneur de Caillan. D’Ainézie de Montpézat ; de Rabuis co-seigneur de Thorenc ; messire François de Thorenc, comte du Saint Empire, Chevalier de Saint Louis , Maréchal des camps et armées du Roy. » Cette liste toute incomplète qu’elle est, donne une idée de la haute société de Grasse. La route de Grasse était sillonnée par des troupeaux d’ânes. Ce qui va devenir le nouveau chemin royal … La_Vie_mondaine_à Nice

La Chapelle dite « Orthodoxe »

La chapelle ‘Mignon’ à Thorenc

Chapelle Mignon Thorenc La chapelle Orthodoxe

« Arch. dép. des Alpes-Maritimes 60 Fi[784]. Fonds Jean Luce/Bergé-Andreu. Droits Jean Luce/Bergé-Andreu » ANDON.

Thorenc. La chapelle Mignon. – (Vers 1900)

Laisser un commentaire